Cycle de formation à la spéléologie

 

Séance technique en falaise 15/10/2017

Cette journée avait pour objectif de donner les premières bases de progression sur corde. 6 participants sont venus expérimenter les techniques de progression sur corde. Certains ne s’étaient jamais retrouvés pendus dans le vide accrochés à une corde de 9 mm, d’autres avaient une petite expérience. Une doline de Caussols, l’entrée du 37F nous a permis de pratiquer en étant la plupart du temps au soleil. Et oui, les lunettes de soleil sont parfois utiles en spéléo…

Comme d’habitude, la journée a été lente à démarrer. Pendant que Didou équipait les premières difficultés, nous avons pris le temps de voir le matériel individuel, son utilisation et les réglages nécessaires. Après le pique-nique, les stagiaires se sont lancés dans la descente au fond de la verticale en enchaînant mains-courantes et fractionnements. Les techniques abordées ont été l’utilisation des longes, la descente et la remontée sur corde y compris avec passage de fractionnements plein vide. Le manque de temps nous a empêchés de voir le passage de nœuds.

Une belle aisance chez la plupart des stagiaires. 20 m de verticale, ça n’a l’air de rien mais ça correspond tout de même à la hauteur de 6 étages et il faut oser se pendre à une corde de 9mm… A noter que la moitié des stagiaires étaient des filles et elles n’étaient pas moins à l’aise que les garçons. Est-ce pour ça que l’ambiance était si sympathique ? Dans tous les cas, c’est la confirmation que la spéléo est une activité ouverte à tous. Le prochain week-end, nous mettrons en pratique sous terre les techniques apprises. Ça nous permettra d’atteindre les 80m de profondeur dans l’aven Olivier dans l’Audibergue.

Un petit rappel des techniques abordées :

  • L’équipement personnel : on règle son cuissard en commençant par la ceinture. On ajuste les tours de cuisse ensuite. Importance d’avoir un matériel individuel en bon état.
  • Réglage de la pédale et des longes. Ça conditionnera une progression aisée et en sécurité.
  • Notion de facteur de chute. On ne progresse pas en utilisant sa longe sur une main-courante verticale. On évite d’être au-dessus de la corde s’il y a risque de chute.
  • Mise en place du descendeur, la clé sur descendeur.
  • Mise en place du croll et du bloqueur de poing (ou poignée).
  • Où se longer à un fractionnement, dans le nœud ou dans le mousqueton ?
  • Descente au descendeur, remontée aux bloqueurs.
  • Passage de fractionnement à la montée et à la descente.
  • Utilisation de la pédale comme point d’aide (à un fractionnement par exemple).

À propos Michel Isnard

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils