Aven CRESP

Sortie dimanche 6, sur le plateau de Caussol au-dessus de GourdonDSCF4231

Quel beau temps!

DSCF4235 DSCF4238 

Et pendant que certains vont équiper les rappels du gouffre, d’autres puisent la vitamine D. Nous referons notre “capital soleil” en sortant du premier puis de 12M, 4hplus tard! C’est qu’on est sacrement bien dehors, n’est-ce-pas Corinne et Phi-phi mais l’aventure qui nous attend sous-terre est extra-ORDINAIRE!

  DSCF4239                                DSCF4246

DSCF4248 DSCF4247DSCF4270Olivier s’occupe de Corinne, Didou de moi.  DSCF4252Pierre, notre cameraman toujours souriant et pleins d’idées aussi folles les unes que les autres…j’adore!   DSCF4253 Serggio, le Père Noël des entrailles de la terre.

DSCF4240DSCF4302 Notre président du Garagalh, un des meilleurs équipeurs…ouf on est dans de bonnes mains.

DSCF4287

René (Président du CDS06).

DSCF4262 D’autres présents dont Christian (président d’Handicap Aventure) et autres,

DSCF4288DSCF4293DSCF4281Nous avons passés 4h dans la grotte en passant devant une chauve-souris sans la déranger, des stalactites et stalagmites en pagailles, des gours plus ou moins usés, des gouffres à descendre.

La descente à -70M se passe très bien. Nous arrivons à un petit balcon où un emplacement de sismographe était prévu pour mesurer les marées terrestres (1cm à cet endroit!)

Les estomacs se creusent, on remonte… Un couloir en opposition avec une dimension exemplaire nous permet de nous agripper en toute sécurité et d’arriver face à un petit dièdre de 2M où le calcaire étonnamment blanc, humide et brillant se dresse avant que l’eau ait creusé la galerie du lapin.
Arrivés au 1er Puis de 12M! Mon équipement bien adapté (pas comme celui de Corinne) avec le bloqueur de pied de Didou avec sa poignée en tige filetée fabriquée exprès et le crawl du club Garagalh…me permet de remonter le puis comme un petit lapin, certainement avec la force de celui des cavernes. Corinne était fatiguée et avait faim. Sans tergiverser la technique du balancier fut adoptée et en 2 temps 3 mouvements, Corinne mangeait déjà en dehors du Cresp. Plutôt efficaces les gars…bravo!

Avant il y a la grotte du Lapin où en effet un tunnel permet de nous déplacer qu’à 4 pattes nous amènent à penser aux petits lapins…! Vraiment super d’avoir 3 ou 4 appuis et si on perd l’équilibre? le sol n’est pas loin. On se croient lapin sur 20M mais la position d’un bipède revigore les muscles endoloris par ce déplacement guère utilisé de nos jours…on est heureux de se redresser et nos muscles aussi!e

DSCF4308 DSCF4306 DSCF4304 DSCF4309Le soleil nous accueille de ces agréables rayons! DSCF4311Après l’effort, le réconfort. Tiens-tiens des carottes…peut-être que la métamorphose commence?

Participants: Ellen, Tristan, Matthis, Florent
Encadrement: Antonio, Serge
TPST: 4h

Le rendez vous était donné au col de l’ecre sous un ciel grisâtre. La pluie n’a pas tardé à pointer ses gouttes. En arrivant au pied de l’aven, nous nous sommes rendu compte que nous n’avions pas la clé pour l’ouverture de la porte. Serge s’est occupé de l’ouverture de la grille avec ce qu’il trouvait pendant que je commençais l’apprentissage du matériel et son usage au nouveaux spéléos sous la pluie battante jusqu’enfin, la porte s’ouvre, merci Serge. La descente peut commencer à l’abri de la pluie.

Après quelques hésitations au moment de se mettre dans le vide, les novices ont entamé la descente avec brio. La visite de la cavité s’est poursuivie guidée par Serge. Nous n’avons pas pu aller très loin à cause du timing et de l’heure tardive d’entrée dans la cavité (soucis de clé) mais visiblement ils ont apprécié le concrétionnement, les volumes et, cerise sur le gâteau, la rencontre avec trois petites chauves souris bien sages.

La remontée s’est faite assez rapidement dans la bonne humeur jusqu’au pied du puits d’entrée. Formation au matériel de remontée, démonstration puis mis en place pour moi au sommet du puits pour les accueillir à la sortie et faire quelques photos souvenir après leur première remontée sur corde. Serge est resté en bas pour les guider dans les manipulations de matériel. Ils sont tous remontés assez facilement, pas de difficultés dans la synchronisation des mouvements et physiquement en “ballade”. C’est un réel plaisir pour les encadrants de les voir remonter avec toujours ce sourire et finir par: “Quand est-ce qu’on recommence?.

Initiation “Verticale” au Cresp
Participants: Pierre, Franck, Camel
Encadrement: Antonio
TPST: 3h

Le rendez vous était donné au col de l’ecre a 10h00. le congres de la Féderation Française de Spéléologie ayant lieu a Saint Vallier ( http://stvallier2015.ffspeleo.fr/ )  , la Cavité fait partie de celles équipées tout le mois de mai. Il ne restait plus qu’a obtenir le code du cadenas mis en place pour cet occasion . En arrivant au pied de l’aven , les 2 petits nouveaux comprennent ce que signifie 12m . Sur une topo c’est rien , en réel c’est déjà bien haut … Camel , Cordiste de métier descends le premier pour sa première en sous-terrain , Pierre attaque ensuite, il n’est pas rassuré au depart alors Tonio profite de la deuxieme corde mise en place pour les initiations pas le CDS06 pour l’assurer 😉 et faire la descente a ses cotés , ensuite au tour de Franck   , sans encombres …

La visite de la cavité s’est poursuivie guidée par Tonio , passage par le boyau de gauche pour éviter le puits de 25m et son fractio , echelles , tyrollienne ( pas utilisée) , presque une via ferrata !
au millieu du Puit du Lapin , Camel explore vers les Champs enlisés , vite suivi de Pierre ,  puis retour au milieu du puits du Lapin et descente  dans la grande galerie au pied du P25  .  Après le chemin est simple jusqu’a -60 environ , pique nique au niveau des vestiges du CERGA, ( La cavité a servi de laboratoire souterrain à des
mesures de marées terrestres ) , demi tour . La remontée s’est faite assez rapidement dans la bonne humeur jusqu’au pied du puits d’entrée. Formation au matériel de remontée, démonstration et hop premier duo Pierre-Camel en parallèle , Pierre ( 10ans) s’en sort bien , au tour de Franck ensuite , plus vieux , plus gros … c’est plus dur mais ça passe , et Tonio ferme la marche ensuite (je le soupçonne d’avoir un moteur de remontée …

le Resumé de Pierre : “La Descente c’est Psychologique, la montée c’est physique , Quand est-ce qu’on recommence ?”

Encore Merci Tonio pour le temps que tu nous consacre a chaque fois 😉

À propos Camille Audibert

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils