Entretien des marches de la Mescla

Samedi matin ,

le rendez vous et donné à la maison de Jean Nicolas et Christophe pour préparer leur matériel .

De mon côté j’emballe le perfo Bosh 18V nouvellement acheté par le club,

une barre à mine, des marches de 14, le pistolet à résine une massette, une bouteille d’air avec une soufflette et le cric de ma Dacia.

Après un café chez Charlotte ,

nous voilà sur le parking tout inondé par les pluies de la nuit.

Le niveau est bon, l’eau est claire et pas de courant;

Jean Nicolas s’immerge pendant que je joue du cric pour sortir les marches abîmées par les nombreux passages, puis c’est le moment d’armer notre nouveau jouet d’une belle mèche de 18.

Le chant du perfo résonne dans la grotte, les  trous sont percés aiséments .(c’est vraiment du bon matos léger et efficace).

Pendant que je résine les marches, Christophe déclenche le Lumix comme un paparazzis .

On entend le plongeur arriver, c’est au tour de Christophe de mettre la tête sous l’eau .

Pour lui, c’est la première fois,

quel bonheur de voir ses yeux qui pétillent, les sirènes de la Mescla l’ont accompagné dans le siphon 1.

Les marches sont sèches, le casse croûte et avalé et tout le matos ressort.

Il est important pour nous plongeurs de sentir en sécurité les gens qui viennent effectuer la tâche ingrate du portage ;

nos charges sont souvent lourdes.

Un grand merci encore à vous tous ;

les plongeurs

À propos didier quartiano

plongeur

Un commentaire

  1. Merci de votre attention envers ceux qui vous aident à porter vos bouteilles.

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils